Bienvenue

Mis en avant

À proposavril2009

 L’Académie de Diffusion des Arts & du Spectacle est une association sans but lucratif qui a pour objectif la promotion, le développement et la diffusion d’artistes belges en Belgique et à l’étranger. Tant dans le domaine des Arts visuels (magiciens, jongleurs, acrobates, etc.) que de la chanson, musique, théâtre, café-théâtre, humour, sculpture, peinture… enfin, toute forme d’Art !

Daniel Fostroy (membre de l’OMPP – Organisation mondiale de la Presse périodique)

 

Spa Six Hours 2016

Des stars, du spectacle… et un triplé des Ford GT40

 Un excellent millésime ! Marquée par des conditions météorologiques finalement très stables, avec une piste restée sèche la majeure partie du temps, l’édition 2016 de Spa Six Hours a rencontré un vif succès, un public aussi nombreux que passionné répondant à l’invitation des organisateurs de Roadbook, mais aussi de la FBVA, Fédération Belge des Véhicules Anciens. De quoi garnir les paddocks et parkings du plus beau circuit du monde de voitures d’hier et d’avant-hier.

Il est vrai que sur la piste et en dehors, le spectacle était total, avec la présence remarquée et oh combien appréciée de l’ex-vainqueur de Grands Prix de Formule 1 Gerhard Berger, du Champion du Monde des Voitures de Tourisme 2012 Rob Huff, mais aussi d’un certain Brian Johnson, chanteur du légendaire groupe AC/DC, grand fan de courses pour voitures historiques !

D’un point de vue sportif, l’incontestable attraction du week-end était la course des Spa Six Hours Endurance, qui a donné son nom à l’événement. Avec pas moins de… 11 Ford GT40 aux 11 premières places sur la grille de départ, on s’attendait à une démonstration de ce bolide qui a plus que marqué l’histoire du sport automobile. La première heure de course était néanmoins marquée par plusieurs incidents impliquant le bolide à l’ovale bleu, avec notamment les ennuis de freins envoyant… Gerhard Berger dans le mur des pneus à la chicane des Combes ! Au bout de l’épreuve, alors que les premières gouttes de pluie s’invitaient à la fête à Francorchamps, la GT40 #6 des Américains Jason Wright et Michael Gans et du Britannique Andy Wolfe l’emportait, les trois pilotes ouvrant leur compteur au palmarès de la classique des Ardennes. Ils devançaient les autres GT40 de Wood-Stretton et Davies-Young-Newall, tandis que Rob Huff, équipier de Meins et Lilligston-Price sur la #10, complétait le top 5.

La meilleure non-Ford GT40 était la spectaculaire TVR Griffith de Whitaker-Reuben-O’Brien, 4ème du général, tandis que la Shelby Cobra des Belges Thierry de Latre du Bosqueau et José Close marquait les esprits, pointant un moment en 7ème position avant de rencontrer des ennuis de boîte de vitesses. A noter la victoire du trio Blanpain-Janssens-Hinderyckx (Austin Healey 100 M), autre équipage en noir-jaune-rouge, dans la catégorie des voitures d’avant 1962.

Incontournable à l’affiche de Spa Six Hours, les deux joutes belges du très officiel FIA Masters Historic Formula One Championship ont rassemblé une vingtaine de F1 datant des années ’70 et ’80. A domicile, Loïc Deman (Tyrrell 010) a dominé la première manche, résistant à la pression du Britannique Nick Padmore (Williams FW07C), jusqu’au moment où sa monoplace s’immobilisait à quelques dizaines de mètres du drapeau à damier, victime d’une… panne de carburant ! Ce dimanche, l’heure de la revanche aurait pu sonner, mais cette fois, c’est un concurrent plus lent, à qui le duo Deman-Padmore allait prendre un tour, qui gênait le pilote de la Tyrrell, de quoi permettre à Padmore de débouler et remporter une douzième victoire cette saison, ce qui lui vaut bien sûr le titre. Mais Loïc Deman n’a nullement démérité, ça, c’est sûr !

Signalons le podium en Course 1 pour un autre pilote belge, Christophe d’Ansembourg (Williams FW07C), 2ème le samedi, avant de compléter le top 5 le dimanche.

Si la course réservée aux Sports Cars était dominée par les superbes Lola T70, avec une victoire du Britannique Oliver Bryant, les innombrables amateurs de belles mécaniques se sont régalés dès les essais du vendredi, en couvant du regard la mythique Porsche 917 #23 lauréate des 24 Heures du Mans 1970 aux mains de Herrmann et Attwood. Gros succès également pour les monstrueuses Shelby Cobra Daytona de la course des GT pré-1966, pour les Maserati 250F, Talbot Lago et autres Scarab de l’Historic Grand Prix Cars Association, pour la Ferrari 246 S engagée dans le Stirling Moss Trophy, ou encore la BMW 3.0 CSL ‘La Précision Liégeoise’ qui fut l’une des stars de l’épreuve réservée aux voitures de tourisme, au même titre que les superbes Ford Capri RS 3100 MK1 victorieuses. A noter également la double victoire du Belge Guy Peeters dans l’Historic Sports Car Club, au volant d’une efficace Chevron B23.

Bref, un week-end 100% nostalgie et passion une fois encore passé très, très vite, trop vite…

Journée du Patrimoine autos-motos 2016 de l’APAM à Liège

C’est ce dimanche 11 septembre qu’a eu lieu la 13ème édition de la journée des Amis du Patrimoine autos-motos de Liège.

Edition qui comme l’année dernière c’est tenue à hauteur du Mad Café dans le Parc d’Avroy.

Ce sont près de 300 propriétaires de véhicules toutes marques qui s’étaient donnés rendez-vous pour une journée de partage de passion commune et ce sous un soleil radieux présent tout au long de la journée.

En dehors des propriétaires de young et old timers présents, c’est un public très nombreux d’afficionados qui s’est déplacé pour admirer toutes ces beautés d’un temps passé.

Spa Six Hours 16, 17 & 18 septembre 2016

Gerhard Berger et…

un Prince en tête d’affiche !

 Le week-end des 16, 17 et 18 septembre, le circuit de Spa-Francorchamps va accueillir le meeting historique de référence sur notre territoire, Spa Six Hours. Un rendez-vous de prestige réunissant les meilleures séries européennes sur circuit, faisant la part belle aux Formule 1, aux Prototypes, aux GT et aux voitures de Tourisme d’antan, avec en guise de cerise sur le gâteau l’épreuve des Spa Six Hours en elle-même, traditionnellement disputée le samedi soir, entre 15h55 et 21h55.

Avec bien plus d’une centaine d’engagés, et un combat qui s’annonce une fois encore royal entre les légendaires Ford GT40, Shelby Cobra et autres Jaguar Type E, l’épreuve ayant donné son nom à ce week-end dédicacé aux anciennes vaudra assurément la peine d’être vécue cette année encore. Si 12 Ford GT40, bolide de référence ces dernières années, seront au départ, la liste – provisoire – des engagés fait la part belle à quelques noms qui ne devraient pas manquer de titiller la curiosité du grand public.

A commencer par celui de l’Autrichien Gerhard Berger, vainqueur à 10 reprises en Championnat du Monde de Formule 1, emblématique pilote Ferrari, Benetton et McLaren, qui à 57 ans a décidé lui aussi de sacrifier à la mode des courses historiques. Et on risque fort d’en entendre parler, puisque lors des Spa Six Hours, il partagera le volant de la Ford GT40 #16 avec le spécialiste anglais Richard Meaden, de quoi faire de ce duo l’un des favoris pour la victoire finale. Si Berger n’a jamais remporté le Grand Prix de Belgique, d’aucuns se souviendront qu’en 1985, il avait inscrit son nom au palmarès des 24 Heures de Spa en compagnie de l’Italien Roberto Ravaglia et du Suisse Marc Surer, sur BMW. La plus haute marche du podium de Francorchamps, l’ami Gerhard connaît… A bon entendeur…

Autre personnalité, d’un genre totalement différent, attendue au départ : le Prince Rahim Aga Khan, fils aîné de l’Aga Khan IV. Marié au top model Kendra Spears, Rahim Aga Khan, 44 ans, est une figure bien connue du gotha. Passionné de sport automobile, il prendra pour l’occasion le volant de la Porsche 911 #43 qu’il partagera notamment avec le célèbre horloger suisse Richard Mille. Les amateurs du genre apprécieront…

Quelques semaines après un Grand Prix de Belgique de Formule 1 plus que populaire, la discipline reine du sport auto en profitera pour être déjà de retour à Francorchamps, conjuguée cette fois à l’imparfait. Ce sont en effet les monoplaces des années ’60, ’70 et ’80 du très officiel FIA Masters Historic Formula One Championship qui se produiront, compétition dans laquelle un pilote belge, Loïc Deman, revendique clairement le titre au volant de sa Tyrrell 010 pilotée naguère par le Français Jean-Pierre Jarier et l’Irlandais Derek Daly. Un bolide resté célèbre pour avoir été impliqué, plutôt deux fois qu’une, dans le légendaire carambolage au départ du Grand Prix de Monaco 1980 !

Avec plus de 650 bolides d’hier et d’avant-hier qui se retrouveront en piste trois jours durant, mais aussi une ambiance unique en son genre dans les paddocks, Spa Six Hours s’impose toujours plus comme le rendez-vous annuel des clubs et des passionnés, notamment orchestré par la FBVA, Fédération Belges des Véhicules Anciens, plus que jamais active dans les salons de l’Eau Rouge, permettant en outre de faire le plein de souvenirs. Il ne vous reste plus qu’à noircir les dates des 16, 17 et 18 septembre, afin de ne rien manquer d’un week-end ‘nostalgie’ et belles mécaniques sur le plus beau circuit du monde…

www.spasixhours.com

spasixhours15-04

sans-titre-1

Enterrement de Mâti l’ohé (Mathieu l’os) 2016

C’est dans une ambiance bon enfant que c’est déroulée cette manifestation folklorique traditionnelle qui clos les fêtes du 15 août en Outremeuse.

S’il y avait un peu moins de participants qu’en 2015, c’est dans la joie, la bonne humeur et l’allégresse qu’a été célébré l’enterrement de Mâti l’ohé (Mathieu l’os).

Une pensée toute particulière aux forces de police de la 6ème division, au commissaire Paquay et leurs renforts qui assurèrent avec le sourire la sécurité de tout un chacun, qu’ils en soient remerciés.

Rendez-vous est déjà pris pour août 2017.

Mâti l’ohé est mort… Vive Mâti l’ohé !

Premier Tournoi Art’ Archery de la Fraternité du Phénix

Ce sont près de 40 archers qui se sont réunis pour décocher leurs flèches en bois sur le terrain de football de Creppe sur l’entité de Spa et ce  pour répondre à l’appel de la toute jeune Fraternité du Phénix.

Robin des bois des temps modernes,  les participants ont offert une démonstration sportive de haut niveau en faisant vibrer leurs flèches sur des cibles (cloud ou drapeaux) placées à distances inconnues opérant de concert des tirs paraboliques à plus de 80 mètres à travers le ciel ainsi qu’un tir surprise. Le tout dans une ambiance digne des plus grands tournois médiévaux.

Comme le dit très bien Roland Leballue, initiateur et président de la Fraternité du Phénix; notre 1er tournoi du Phénix ce dimanche a vu le Phénix renaître de ses cendres en son éternité avec honneur.

Pas moins de 35 archers unissant leurs flèches lui ont permis de déployer à nouveau ses ailes sur le monde de l’archerie de tradition de l’arc long soit l’arc en bois.

Les  » Phénix d’Or  » furent décernés à Dame Catherine Clajot de la Confrérie des Archers Spadois et au Sieur Victor Peña des Archers de l’Ordre du Chuffin.

Les Archers de la Compagnie des Archers de Huy remportent quant à eux le trophée du club le plus performant.

Roland Leballue n’a pas manqué de remercier le comité et tous les bénévoles de la Confrérie des Archers Spadois pour leur hospitalité et la qualité logistique de grande valeur en offrant à madame Maggy Delsaux, présidente de la Confrérie un parchemin de reconnaissance qui sera exposé dans leurs locaux.

Rencontre avec le magicien québécois Alain Choquette.

Après son spectacle, haut en couleur et très apprécié par le nombreux public présent tant adultes qu’enfants, au théâtre du Chêne noir dans le cadre du Festival d’Avignon Off 2016, nous avons eu le plaisir de rencontrer l’artiste prestidigitateur québécois Alain Choquette qui nous a livré ses impressions, notamment, sur le public européen par rapport à celui d’Amérique du nord.