Réouverture du restaurant l’Union Nautique et de sa terrasse à la Boverie (Liège).

B9719054556Z.1_20190327212003_000+GLHD9277J.1-0

Le restaurant de l’Union Nautique, située tout au bout du parc de la Boverie a rouvert ses portes depuis quelques jours avec un nouvel exploitant.

C’est une brasserie traditionnelle où l’on sert évidemment les boulets liégeois et des plats classiques .

Il sera également possible de venir juste boire un verre sur la terrasse qui sera en concurrence directe avec la Villa Consulaire, le restaurant ouvert par le patron de la Capitainerie et bâtiment qui accueillera, également, les Consulats de France, Italie, Pérou notamment.

L’Union Nautique est ouverte de 11h à 23h, du mercredi au dimanche.

 

1er Rallye de la Principauté – interview de mr. Guy Seny, co-organisateur.

 

1-Colignon

Colignon sacré premier Prince de La Principauté

La première édition du Rallye de la Principauté a tenu toutes ses promesses ce dimanche à Alleur. 97 voitures se sont élancées, mais seul un équipage a été couronné pour la victoire finale, celui de Jean-Frédéric Colignon et Christophe Castermans à bord de leur Mistubishi Evo9. Ils s’imposent devant Kenny Herbillon et Julien Henry.

Malgré un scratch d’Herbillon dans la dernière spéciale, l’écart dépasse la minute avec Colignon qui a su gérer tout au long du rallye. Il s’impose pour la première fois. « Le podium était espéré, mais la victoire non. Il y avait Langenakens, Bouche, mais bon quand ils abandonnent nous étions déjà devant. Quand tu viens sur un rallye pour la première fois, que tu ne le connais pas, mais que Castermans connaissait bien, parfois il avait envie de me pousser et parfois il se rendait bien compte que je ne me rendais pas compte que ça allait tourner si fort. »

Herbillon, deuxième, ne démérite pas : « Terminé deuxième, c’est inattendu, mais c’est la loi du rallye, il y a eu des abandons et voilà, on a été sage et ça a payé » a-t-il déclaré quelques secondes après l’arrivée. Julien Henry échoue quant à lui à la troisième place.

À la suite d’une crevaison dans la dernière spéciale d’Herstappe, Hellings a cédé sa 4e place à Bruno Blaise : « J’ai remarqué la crevaison dans le premier virage de la spéciale, nous perdons 1min15, mais finir quatrième ou cinquième, pour moi, c’est la même chose », confie le pilote régional.

Du côté des historiques SR, c’est sans grande surprise qu’Hubert Deferm et sa Ford Escort s’impose : « En historique, ça s’est bien passé, on termine avec beaucoup d’avance, mais on regarde plutôt la bagarre avec les grosses voitures. On termine 4e, ce qui n’est pas mal pour des vieux », dit en rigolant l’ancien champion de Belgique. Il devance Wiliam Wilkin et Lionel Junius. En historique classique, Sébastien Commençais s’impose devant Valentino Niro et Philippe Bernard.

En division 1/2/3, c’est Eric Nandrin qui prend la première place devant Julien Job et Stéphane Souveryns : « Voiture excellente, enfin on y arrive après toutes les évolutions que nous avons faites, je suis vraiment content », déclare le pilote de la Renault Clio Rs à l’arrivée.

Le rallye a été très piégeux comme en témoigne les 29 abandons. Parmi les piégés, on retrouve Jonas Langenakens, l’un des grands favoris qui a cassé sa boite de vitesse après l’ES4. Une spéciale plus loin, c’est Xavier Bouche, l’autre grand nom qui a embourbé sa voiture après une sortie de route. Pourtant, cela n’a pas effrayé les pilotes qui disent, pour la plupart, vouloir revenir l’an prochain.

Robert Borlez, co-organisateur, est satisfait de cette première édition : « Pour une première, c’est plus que satisfaisant. A partir du moment où il n’y a pas de blessés et que l’on démarre à l’heure, c’est réussi pour moi. On espère revenir l’année prochaine en améliorant encore le nombre de voitures et l’organisation », conclut-il.

1er Rallye de la Principauté

Merci à Thomas Michiels pour cette belle introduction et présentation…

principauté

Un plateau riche et relevé pour la première ! 

Ce dimanche, les équipages seront nombreux à prétendre au titre de cette première édition du Rallye de la Principauté à Alleur. Près de 100 voitures devraient prendre le départ de cette nouvelle manche du Championnat provincial liégeois.

Xavier Bouche, Jean-Frédéric Colignon, Jonas Langenakens, Johnny Poelmans, Vincent Prégardien, tous ces noms seront à prendre en compte pour la victoire finale. On ne peut oublier Hubert Deferm, vainqueur sur les mêmes routes en 2017 qui sera le grand favori en historique, mais aussi Philippe Hellings et Julien Henry, des habitués et de sérieux outsiders à prétendre au titre général.

Pour Hellings, un des nombreux régionaux au départ du rallye, la victoire n’est pas l’objectif : « Je connais quand même le parcours, mais à part pour le rallye, on ne passe quasi jamais dans ces chemins. L’objectif est l’arrivée, sans casse et s’amuser un maximum. Impossible de se battre avec de très bons pilotes comme Colignon ou Langenakens »

Jean Frédéric Colignon sera pour la première fois sur les spéciales de la région, mais pas sa voiture ! En effet, Christophe Castermans s’était imposé l’an passé lors du Rallye Police à bord la Mitsubishi de Jean-Frédéric. Cette année, Castermans sera un co-pilote précieux pour Colignon. Un avantage que ne cache pas Jean-Frédéric : « En effet, mais si le plateau s’annonce très relevé avec les inscrits de dernières minutes, nous partons avec Christophe pour faire un podium. Christophe a un autre défi à relever, la dernière fois que j’ai roulé avec un membre de la famille Castermans, c’était au rallye de Villers avec la fille aînée de la famille, Malaurie. Et elle m’a emmené à la victoire… »

Langenakens sera l’un des favoris incontestables de cette première édition : « Je ne serai pas au départ avec notre habituelle Evo10, mais bien avec l’Evo7 de Jan Jacobs. Ce sera un test pour voir si la voiture répond à nos attentes. C’est sûr que je ne me baladerai pas dimanche, je vais faire de mon mieux, mais il faudra trouver le bon réglage », explique-t-il.

Du côté des divisions inférieures, ils seront beaucoup à se bagarrer respectivement dans leur classe. Bruno Blaise sera le favori avec son Opel Corsa en 4-12. Tordeur à bord de la Renault Clio jouera la gagne de la classe 2-6. On notera aussi la présence des locaux comme Humblet, Wilkin, De Fina, Verboven et beaucoup d’autres.

Un parcours pratiquement identique au Rallye Police

La première spéciale sera Xhendremael Show. Une spéciale de 7km où l’on pourra voir les concurrents à certains endroits à 3 reprises. Le tracé est pratiquement identique à la spéciale du Rallye Police de l’an passé, mais le sens sera inversé et l’arrivée se fera sur un jump !

La deuxième spéciale, Herstappe, se déroulera du côté flamand. Le premier et le dernier kilomètre seront différents par rapport à l’an passé, route également emprunté par le Rallye Police. Très sinueuse et technique, cette spéciale réserve de belles surprises.

La troisième et dernière spéciale n’est autre que Crisnée-Lauw, identique par rapport à l’an passé au Rallye Police. Cela constituera un réel avantage pour les habitués.

Selon Philippe Hellings, à l’aise sur les routes humides, le parcours est très piégeux : « Dommage pour moi qu’on n’annonce pas l’apocalypse comme à Hannut, beaucoup de pluie, grosses averses et de la boue. Il faudra tout de même rester sur la route.»

Rendez-vous ce dimanche sur les routes du Rallye de la Principauté pour découvrir qui sera le premier vainqueur de cette édition prometteuse !

__________________________________________________________________________________

NL Persbericht nummer 2

Een rijk en hooggelegen selectie voor een eerste keer!

Deze zondag zullen veel teams strijden om de titel van deze eerste editie van de Rallye de la Principauté in Alleur te halen. Bijna 100 auto’s worden verwacht voor deze nieuwe ronde van het Provinciaal Kampioenschap van Luik.

Xavier Bouche, Jean-Frédéric Colignon, Jonas Langenakens, Johnny Poelmans, Vincent Prégardien, al deze namen zullen in aanmerking worden genomen voor de eindoverwinning. We mogen Hubert Deferm niet vergeten, winnaar op dezelfde wegen in 2017, die de grote favoriet in de historisch klasse zal zijn, maar ook Philippe Hellings en Julien Henry, vaste gasten en serieuze buitenstaanders.

Voor Hellings, een van de regionale renners aan de start van de rally, is de overwinning niet het doel: « Ik ken de route nog steeds, maar afgezien van de rally, gaan we bijna nooit deze wegen op. Het doel is om aan te komen, zonder te breken en zo veel mogelijk plezier te hebben. Onmogelijk om te vechten met zeer goede coureurs zoals Colignon of Langenakens. »

Jean Frédéric Colignon zal voor het eerst op het podium van de regio aanwezig zijn, maar niet zijn auto! Inderdaad, Christophe Castermans won vorig jaar tijdens de Politie Rally met de Mitsubishi van Colignon. Dit jaar zal Castermans een waardevolle copiloot zijn voor Colignon. Een voordeel dat Jean-Frédéric niet verbergt: « Inderdaad, maar als het veld belooft zeer hoog te worden met de last minute inzendingen, zullen we vertrekken met Christophe om een podium te maken. Christophe heeft nog een andere uitdaging, de laatste keer dat ik met een lid van de familie Castermans reed was het op de Villers rally met de oudste dochter van de familie, Malaurie. En ze heeft me naar de overwinning gebracht…»

Langenakens zal een van de onmiskenbare favorieten van deze eerste editie zijn: « Ikzelf zal niet starten met onze vertrouwde Evo10, we gaan van start met een Lancer Evo7 van Jan Jacobs, dit gaat enkel om een test om te kijken om de wagen voldoet aan onze verwachtingen en trachten ook de finish te bereiken. Natuurlijk ga ik er geen zondagsrit van maken, ik ga voluit proberen te rijden, maar ook een goede setup proberen te vinden « , legt hij uit.

Aan de kant van de lagere divisies, zullen ze veel zijn om tegen elkaar te vechten in hun klasse. Bruno Blaise zal de favoriet zijn met zijn Opel Corsa in 4-12. Twister aan boord van de Renault Clio speelt de winst in de klasse 2-6. Te merken de aanwezigheid van lokale mensen zoals Humblet, Wilkin, De Fina, Verboven en anderen.

Een route die goed op de Politie Rally lijkt

De eerste speciale etappe is de Xhendremael Show. Een 7 km lange speciale etappe waar je de deelnemers op bepaalde plaatsen 3 keer kunt zien. De route is bijna identiek aan de speciale Politie Rally van vorig jaar, maar de richting wordt omgedraaid en de finish is op een sprong!

De tweede klassementsproef, Herstappe, vindt plaats op Vlaamse grond. De eerste en laatste kilometer zullen anders zijn dan vorig jaar, wat ook de route is door de Politie Rally wordt gebruikt. Zeer bochtig en technisch, deze bijzondere etappe zal een aantal leuke verrassingen leveren.

De derde en laatste special is dan Crisnée-Lauw, identiek aan de politierally van vorig jaar. Dit zal een echt voordeel zijn voor de vaste klanten.

Volgens Philippe Hellings, die zich comfortabel voelt op natte wegen, is het parcours erg lastig: « Het is jammer voor mij dat apocalypse niet wordt aangekondigd zoals in Hannuit, veel regen, hevige buien en modder. We moeten nog steeds op de weg blijven. »

We geven afspraak zondag op de wegen van de Rally van het Prinsdom om te ontdekken wie de eerste winnaar van deze beloftevol editie zal zijn!

Thomas Michiels

Académie Provinciale des Sports de Liège… journée ludique pour personnes moins valides ce 11 octobre 2018

C’est une journée extraordinaire qu’il nous a été donné, à Stéphanie Jacqady, Paul Bacot, Eric Hardenne et moi-même, de vivre ce 11 octobre 2018 à Waremme dans le cadre de l’Académie Provinciale des Sports.
Nous avons eu le plaisir d’initier des personnes moins valides aux techniques du tir à l’arc lors de cette journée ludique qui leur était offerte.
Un bonheur et une réelle joie immense de voir des visages radieux et souriants.

D. Fostroy

61ème Rallye International Police

61eme ramcpl_000019.jpg

Une épreuve toujours unique au monde

Il y aura bientôt un an, déjà, que s’est déroulée la 60ème édition du Rallye International Police, marquée par un beau succès de participation et de passionnants affrontements pour la victoire. A l’âge où d’aucuns revendiquent une retraite bien méritée, le Royal Auto Moto-Club de la Police Liégeoise (R.A.M.C.P.L.) n’a nullement l’intention de cesser ses activités. Ses membres s’activent ardemment pour préparer la 61ème édition de cette épreuve restant unique au monde, puisque c’est le seul rallye à être organisé par un club de policiers, à avoir été initialement réservé à des policiers (et gendarmes) et à admettre au départ tant des motos que des voitures.

Programmé cette année les 25, 26 et 27 mai, le Rallye International Police présentera comme principale nouveauté le déménagement du centre de l’épreuve. Celui-ci prendra place dans le site et les bâtiments de l’Athénée Royal d’Alleur (Rue de la Vallée 60). Le complexe permettra d’accueillir le QG de l’organisation, les parcs de départ, de regroupement et d’arrivée, ainsi que le parc d’assistance et bien sûr les spectateurs.

Mais, comme l’an dernier, l’épreuve visitera d’abord d’autres lieux devenus indissociables du Rallye International Police. Les réjouissances commenceront le vendredi 25 mai à 15h en l’Espace Tivoli, jouxtant la Place du Marché à Liège, avec le rassemblement et la présentation des concurrents. A partir de 17h, ceux-ci rejoindront le Garage Renault Néri à Burenville pour les contrôles administratif et technique.

La course elle-même se déroulera le samedi 26 mai, de 8h à 19h. Les concurrents se mesureront sur 4 boucles de 3 spéciales fort semblables à celles de l’an dernier, entre les provinces de Liège et de Limbourg. Parmi elles, une étape-show. La festive remise des prix aura traditionnellement lieu le dimanche soir, suivie d’un grand bal.

Comme les années précédentes, le Rallye Police admet au départ des équipages 100% policiers, 100% civils ou mixtes. Ceux qui ne possèdent pas de licence nationale pourront se procurer sur place un ‘ One Event Pass ‘. Sur le plan technique, l’épreuve se déroule sur base du règlement du Critérium RACB. Elle est ainsi ouverte aux voitures et motos de niveau R.A.C.B. et F.M.B., mais aussi aux voitures répondant aux normes de l’A.S.A.F.N.A.S. L’autre nouveauté est la création d’une catégorie « Historic » de type VHRS, avec un chronométrage adapté. Nul doute que tous les amateurs de sport automobile doivent dès maintenant bloquer les dates des 25 et 26 mai prochains pour assister à cet événement original.

Plus d’infos sur: www.rallyepoliceliege.com

61eme ramcpl_000020